Normandie Pêche Sportive

Pêche en mer et en eau douce

Plages du débarquement et Suisse normande

LOGO-NPS.jpg

Tél : 06 82 78 00 69

Logo-SMGPF.png
Rechercher
  • correjer

Retour sur une saison de guidage en mer, partie 2 : bateau et électronique

J'aurais probablement dû commencer mon bilan de saison par cet article sur le bateau car d'une part, c'est l'élément essentiel pour effectuer la majorité de mes prestations de guidage et d'autre part, le bateau représente un très gros investissement dans le démarrage de mon activité. C'était le point numéro 1 sur lequel il ne fallait pas se tromper. Acheter une mauvaise canne c'est pas très grave, acheter un mauvais bateau c'est le début de beaucoup de soucis.


Chaque bateau répond à un besoin qu'il faut savoir bien cerner car l'embarcation parfaite n'existe pas, tout est affaire de compromis pour répondre à un besoin. Voici les principaux points que j'attendais de mon bateau : suffisamment d'espace pour embarquer 3 clients et pouvoir les faire pratiquer différentes techniques de pêche en sécurité (pêche à soutenir, lancer ...) , pouvoir manipuler le bateau seul lors de la mise à l'eau et de la sortie de l'eau (mon bateau est sorti à chaque guidage), la fiabilité, un passage en mer convenable et enfin un coût raisonnable pour un début d'activité. Voilà pour les points essentiels qui n'étaient pas négociables dans mon cas.


Après pas mal de réflexion, de lecture d'articles divers et variés, de discussions et de calculs financiers, je me suis enfin décidé et j'ai commandé un semi-rigide Tarpon DV 60 avec moteur 115 chevaux Yamaha auprès de la société Saint Vaast Marine qui distribue cette marque en Normandie.



Tout au long de cette première saison, j'ai effectué une bonne quarantaine de journées en mer sur le bateau et la première chose qui me vient à l'esprit c'est que je ne me suis pas trompé. Le bateau répond à mon besoin, c'est un bon bateau avec des grosses qualités et quelques défauts que je vais développer.


Le premier gros avantage du bateau est l'espace à bord. En effet, avec une largeur de 2,53 m (maximum pour tracter sur route sans dégonfler), le bateau est extrêmement spacieux pour cette longueur (6 mètres), il est aisé de se déplacer à bord. De plus, l'aménagement est à la carte et lors de la commande j'avais demandé que la baille de mouillage soit plate afin de pouvoir pêcher jusqu'au nez du bateau. Premier critère très bien rempli.


Le deuxième critère est également parfaitement rempli grâce à la légèreté du bateau couplé à l'installation d'un treuil électronique. Aucun souci pour mettre à l'eau et sortir le bateau seul et rapidement. Cette légèreté permet également un gain dans la consommation en carburant aussi bien en mer que sur route.


Par rapport à la fiabilité, il est difficile de tirer des conclusions après une seule saison. Néanmoins, j'arrive à 100 heures de navigation et pour l'instant pas de souci ni du côté de la mécanique ni du côté du bateau en lui même. Espérons que ça dure mais plusieurs éléments soulignent que le constructeur mise sur un usage professionnel avec la fiabilité que cela sous entend. Le bateau est par exemple livré avec une large bande anti-ragage, de nombreux renforts sur les flotteurs, un solide talon en inox sur la partie arrière de la coque ...


Pour le comportement marin, le bateau est parfait pour l'usage que j'en ai, le bateau est stable aussi bien en déplacement qu'à l'arrêt, l'accroche dans les virage est très bonne. La majorité de mes sorties avec les clients se font toute l'année, très souvent en navigation côtière et par mer belle. J'ai pu tester le bateau plusieurs fois dans une mer formée, il n'est pas fait pour ça et ne peut pas rivaliser avec d'autres marques de semi-rigides beaucoup plus lourds (et beaucoup plus chers). Néanmoins, même si c'est assez peu confortable le bateau présente, grâce à sa coque au V profond, des qualités de navigation qui vous permettront de revenir à vitesse modérée et en sécurité même si la météo se gâte.



Par rapport à l'agencement et au confort, le bateau est vraiment fonctionnel. Tout d'abord il ne mouille pas même en navigant dans le clapot ce qui est très appréciable pour le confort des clients. Ensuite, les 2 sièges à l'arrière et la banquette devant la console centrale permettent aux clients d'être confortablement assis lors des déplacements, de plus le coffre sous la banquette offre un large espace de rangement. Certains client doivent pêcher assis pour des raisons de santé, ce qui est tout à fait possible avec l'agencement du bateau. Enfin, la console centrale est équipée d'un grand pare-brise et être à l'abri du vent est très appréciable lors des sorties hauturières sur les épaves en hiver.


Quelques aménagements très pratiques viennent compléter le bon agencement du bateau. Un grand vivier situé dans le pont à l'arrière du bateau permet de conserver des poissons vivants ou stocker d'éventuels prélèvements, c'est un réel avantage. Une large boîte à gands sur la console avec des prises USB permet d'avoir le nécessaire toujours à porté de mains (jumelles, portable, crème solaire ...). Le learning post inox avec coffre en dur permet de ranger toutes les boîtes à pêche ainsi que pas mal de matériel. Enfin, le réservoir de carburant de 100 litres placé dans le pont permet d'avoir une autonomie suffisante pour mon usage.


Côté défauts, pour moi le principal est le refoulement lors des pleins de carburant aussi bien au bidon qu'à la pompe. Apparemment c'est un souci connu sur Tarpon et je ne comprends pas qu'il ne soit pas résolu définitivement. Pour un usage occasionnel, ce souci est acceptable mais pour un usage professionnel quotidien c'est un vrai problème qui doit être résolu. Une autre piste d'amélioration est l'accessibilité de la vanne pour remplir et vider le vivier, le système est mécanique et donc beaucoup plus fiable qu'un système de pompes mais pour mon usage pro ce n'est pas très pratique et je vais réfléchir à une modification de ce système.


Enfin, côté prix, je pense que le rapport qualité-prix du bateau est excellent. Pour avoir vu beaucoup de semi-rigides lors du dernier grand pavois, il me semble que très peu de semi-rigides peuvent rivaliser dans cette gamme de prix.


Pour conclure sur mon semi-rigide Tarpon DV 60, je suis très satisfait de mon choix, c'est un bon bateau qui a été bien monté par la société Saint Vaast Marine dont je tiens à saluer le travail. Le montage et l'agencement d'un bateau sont vraiment des points essentiels à ne pas négliger.


Passons maintenant à l'électronique. Grâce à un partenariat pro staff avec la société Raymarine que je remercie pour leur confiance, j'ai pu équiper le bateau d'un combiné sondeur GPS traceur Element 12 pouces Hypervision. Ce combiné haut de gamme offre la technologie de sonar HyperVision avec des possibilités de balayage de 1,2 MHz ce qui fait de ce combiné un formidable outil de détection des structures et des poissons. La gamme Element est disponible avec une sonde CHIRP Raymarine qui propose dans le même équipement le DownVision, le SideVision et le 3D RealVision. Ainsi il possible de dessiner le fond en 3D, de voir sur les côtés ou sous le bateau avec précision.


La prise en main du combiné et la navigation est intuitive, le sondeur n'est pas tactile ce qui me pose pas de souci car la navigation est fluide avec les larges boutons situés sur la droite de l'appareil. Il est possible de paramétrer des partages d'écran entre le Down, le Side et la cartographie afin de visualiser de nombreuses informations en temps réel.


Le sondeur DownVision CHIRP permet d'explorer les structures sous-marine et les cibles. A l'inverse des sondeurs d'imagerie traditionnels émettant une seule fréquence, le sondeur DownVision CHIRP émet sur un large spectre de fréquences de sonde à chaque impulsion, pour une résolution supérieure et des images sondeur proches de la réalité.


La technologie SideVision permet de voir ce qui se passe sur les deux côtés du bateau. Vous pourrez repérer des structures et des poissons. Il est précis avec une image très détaillée à haute résolution.


Je n'ai pas encore eu le temps de prendre en mains les nombreuses fonctionnalités offertes par ce super appareil, je ne manquerai pas de vous faire des retours plus poussés sur ce combiné Raymarine proposé à un prix abordable pour un tel niveau de technologie.


Voilà pour ces quelques lignes sur la bateau et le matériel en attendant de pouvoir reprendre les guidages dès que les conditions vont s'améliorer.


A bientôt pour de nouvelles aventures halieutiques !


Jérémie

570 vues0 commentaire