Normandie Pêche Sportive

Pêche en mer et en eau douce

Plages du débarquement et Suisse normande

LOGO-NPS.jpg

Tél : 06 82 78 00 69

Logo-SMGPF.png
Rechercher
  • correjer

Retour sur une saison de guidage en mer, partie 1 : cannes et leurres

Ca y est, cette première saison de guidage en mer touche à sa fin et il est temps de faire un petit bilan sur ce qui a bien fonctionné cette année au sujet du matériel utilisé. J'espère que ces quelques lignes pourront vous aider à faire des choix pour vos futurs achats parmi les centaines de références de matériel de pêche proposées par les détaillants. A cette période de Noël ça peut servir !


De même je vais essayer de vous indiquer dans quelles situations j'ai eu de bons résultats avec tel ou tel leurre.

Commençons par les cannes. Tout au long de la saison, j'ai guidé mes clients en bateau sur 2 types de pêche, la pêche du bar aux leurres dans peu d'eau (80% du temps entre 0 et 8m) et la pêche aux appâts sur épave entre 15m et 20m à la recherche des vieilles, tacauds, dorades, rougets. Je ne suis pas du genre à emporter avec moi une multitude de cannes, leurres... Je vais à l'essentiel et sur ce point j'ai été bluffé par la polyvalence des cannes Element rider d'Illex modèles 215 MH Lightning special et 235 MH Power versatile.


Ces cannes m'ont permis d'alterner en permanence entre pêche aux leurres en finesse avec des têtes plombées légères entre 5 et 10 grammes et pêche sur épave avec des plombs de 80 grammes. Pour la pêche sur épave, avantage pour la power versatile qui allie finesse de détection des touches et puissance pour extraire rapidement une grosse vieille des tôles ou combattre une grosse dorade. Ces cannes représentent un joli budget mais avec une canne bien choisie vous pouvez couvrir de très nombreuses situations et cibler de nombreuses espèces, ça me semble plutôt pas mal !


Pour les pêches légères aux leurres, j'ai vraiment apprécié les sensations procurées par la Lightning, les clients ont été ravis même avec des petits bars ou de beaux maquereaux pêchés au Jig. Pour les pêches un peu plus fortes (grosses lames, têtes plombées lourdes), la power versatile est parfaite.


Pour la pêche du bar du bord, j'ai utilisé les deux mêmes cannes dans deux situations différentes. Pour les pêches assez cool avec peu d'obstacles, j'ai utilisé la Lightning afin d'allier légèreté, résonance et puissance nécessaire pour combattre un gros bar, c'est un vrai régal de pêcher avec cette canne. Pour les pêches musclées où il était nécessaire de pêcher fort (bas de ligne en 40 centièmes) afin d'extraire rapidement les gros bars sans leur laisser de répit, j'ai utilisé la power versatile qui permet à la fois d'animer une tête plombée de 4 grammes et de sortir un joli bar sans lui laisser la possibilité de prendre 1 cm de fil.

Par rapport aux leurres durs, même si j'ai assez peu utilisé ce type de leurres, j'ai eu les meilleurs résultats avec les leurres suivants : les incontournables DD squirrel et super DD squirrel 79 d'Illex et le terion SK80 pour les leurres évoluant sous la surface. Pour les leurres de surface les bonnies 95 et 107 et les riser bait 008 d'Illex m'ont rapporté le plus de poissons. Les leurres de surface Caperlan m'ont également bien réussi. Le pêche en surface a été assez timide pour moi cette année, mis à part en juillet puis fin octobre.


Pour les leurres métalliques, les lames me semblent incontournables. En début de saison, c'était assez moyen mais à l'automne c'était le leurre à mettre en premier ! Ce leurre permet de lancer loin, de pêcher vite et de rechercher activement les bars. Ma préférence se porte pour la runner blade d'Illex en 9 cm et pour la lame Dam Effzett qui malheureusement est de plus en plus difficile à trouver.



Côté leurres souples, c'est ce que j'ai le plus utilisé en guidage et donc c'est ce qui m'a rapporté la majorité des bars. J'ai essayé de nombreux modèles au cours de la saison et voici ce qui est ressorti. En début de saison et pendant l'été en bateau, c'est le magic slim shad d'Illex en 4 pouces sur des coloris naturels qui m'a rapporté le plus de poissons sur les petits fonds, tête plombée de 7 grammes. Au delà de 10-15 m, les leurres souples STORM imitation maquereaux avec des têtes plombées de 30 grammes ont donné de très bons résultats.


A partir de l'automne, le majorité des bars ont été pris au super spindle de Megabass en 4 et 5 pouces, certains jours ces leurres ont provoqué la guerre aussi bien sous l'eau avec les bars que sur le bateau lorsque les derniers spindles sortaient des pochettes !!


Du bord, j'ai utilisé majoritairement 3 leurres : le bonnie 95 et 107 d'Illex pour la pêche de surface (coloris naturel et dos jaune), le one up de Sawamura (colori bleu) en 4 pouces et le super spindle en 4 pouces.

En général pour les coloris j'utilise du bleu afin de me rapprocher des petits poissons pélagiques et de l'ayu (et coloris naturels plus ou moins transparents) afin de me rapprocher du coloris des petits lieus et autres poissons à la robe verdâtre.


Voilà pour ces quelques réflexions réalisées après une quarantaine de journées sur l'eau et quelques centaines de bars montés au bateau par mes clients que je remercie pour leur confiance.


Je n'ai pas du tout la prétention de détenir la vérité et c'est pour ça que je me suis contenté d'évoquer ce qui a fonctionné et pas ce qui n'a pas fonctionné. Ce n'est pas parce qu'un leurre ne fonctionne pas un jour qu'il n'est pas bon. Je l'ai peut-être juste mal utilisé ou utilisé au mauvais moment. De plus, pêcher avec le meilleur leurre dans un endroit vide ne sert à rien ! C'est pour ça que je passe beaucoup beaucoup plus de temps à chercher et essayer des zones et tenter de comprendre quand et ou se trouve le poisson que de m'interroger sur la façon de remplir mes boîtes.


Enfin, sachez que vous pouvez retrouver tout le matériel cité dans cet article au magasin Poisson bleu à Ouistreham. Grégoire saura très bien vous conseiller et vous trouverez j'en suis sur le matériel adapté à vos besoins et à votre budget !



Joyeuses fêtes de fin d'année et à bientôt pour de nouvelles aventures halieutiques !


Jérémie


415 vues0 commentaire